Sur le côté droit, face à la chapelle, un autel construit avec des pierres de calvaires démolis permit de célébrer une messe en plein air après la signature du Concordat (1801).

Pour fêter la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception (1854), il fut organisé un grand feu de joie auprès de cet autel : la décision fut prise d’améliorer l’architecture de la chapelle en la dotant d’une colonne de pierres, surmontée de la statue, pour perpétuer l’événement. Le mardi 13 mars 1951, vers 15h, un ouragan démolit cet ouvrage. La statue brisée en 200 morceaux fut bénévolement réparée par Charles Soulard. Le 15 août 1954, un immense cortège reconduisit la statue au pied de la chapelle. La vierge fut hissée le lendemain.

Localisation